Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 14:42

images2"Du cul ! du cul ! du cul !" s'esclaffe une collègue lorsqu'elle m'entend dire que je lis 50 nuances de Grey de EL James. En effet, c'est aussi l'image que j'avais de ce livre avant d'en commencer, euh, finir la lecture. 

Alors oui, c'est un livre aux allures érotiques, les scènes sexuelles semblent sans réel intérêt au début mais il y a quand même une histoire qui s'y dissimule. Une histoire romantique, une histoire émouvante (oui, oui, j'ai pleuré), bref, une histoire pour midinettes.

 

L'histoire ? Ana Steel, étudiante, un peu gourde, rencontre Christian Grey, un jeune milliardaire magnifique et s'entiche de lui. Contre toute attente, il la courtise et en devient fou. Seulement voilà, ses pratiques sexuelles, quelque peu déroutantes et malsaines, vont créer un obstacle à cette union : Ana sera-t-elle à la hauteur de ses attentes et se pliera-t-elle à toutes ses volontés ?

Ce qui est captivant dans ce roman c'est toute la psychologie de Christian, l'évolution de ses sentiments, son passé douloureux qui nous est délivré par petites touches, ses tourments. On n'a qu'une envie, c'est qu'il devienne fou amoureux d'Ana !

Ce qui l'est un peu moins c'est le personnage d'Ana, elle ne cesse de pleurer, de se remettre en questions et les débats intérieurs entre sa "conscience" et sa "déesse intérieure" ne cessent d'allourdir le récit déjà peu fluide.

En résumé, une sorte de Journal de Bridget Jones avec le journal en moins et le sexe en plus.

 

Dernier point qui fait débat : le style ! Certes, c'est très mal écrit, utilisation du présent, phrases un peu lourdes et peu élégantes, 45 000 fois "je rougis", "je m'empourpre", des répétitions non justifiées, des contradictions entre certains chapitres... mais il est indéniable que cet auteur a un don pour captiver le lecteur et le tenir en haleine du début à la fin, on ne lâche plus ce livre dès la trentième page.

 

Deux tomes sont encore à paraître de cette trilogie Fifty Shades : 50 nuances plus sombres et 50 nuances plus claires.

 

Extrait :

"Allez, merde, quoi, embrasse-moi ! Tétanisée par ce désir si nouveau pour moi, je reste hypnotisée par la bouche de Christian Grey ; il me regarde, l'oeil mi-clos, la prunelle assombrie. Sa respiration s'est accélérée. La mienne s'est carrément arrêtée. Je suis dans tes bras. Embrasse-moi, je t'en supplie. Il ferme les yeux, inspire profondément et secoue légèrement la tête comme pour répondre à ma question muette. Quand il rouvre ses yeux, il a l'air résolu.

- Anastasia, vous devriez m'éviter. Je ne suis pas l'homme qu'il vous faut."

 

logochallenge3

        4/7

Partager cet article

Repost 0
Published by d1livrealautre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de d1livrealautre
  • : Un livre n'est qu'une rencontre passagère dans notre vie mais il peut aussi être un marqueur indélébile. Instagram : cookandread
  • Contact

Texte Libre

Lecture(s) en cours : 

Absolument dé-bor-dée !, Zoé Shepard

Recherche

Liens