Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 16:17

http://www.sonatine-editions.fr/IMG/artoff74.jpg

Ce livre a d'abord été diffusé anonymement sur la toile avant d'être publié en livre.

Tout un mystère plane autour de l'identité de l'auteur qui laisse lui-même supposer dans une interview qu'il serait célèbre... (link)

 

Résumé :

 Habituée du bar de Sanchez, le Tapioca, une bande de criminels et de malfrats d'une petite ville d'Amérique du Sud voit son quotidien chamboulé par l'arrivée du terrible Bourbon Kid,  tueur en série qui dépeuplera très rapidement la ville.

Se met en place alors la quête d'une pierre mystérieuse, l'Œil de la Lune entrecroisée d'une enquête policière visant à retrouver le Kid. Dans cette double quête se croisent tout un panel de personnages très stéréotypés auxquels le lecteur ne manquera pas de s'attacher et que l'auteur n'hésite pas à ridiculiser.

Ce livre est au croisement de plusieurs genres : western, parodie de films d'action, policier, thriller, fantastique et devient ainsi un livre d'une originalité sans précédent.

Le suspense maîtrisé de l'auteur et son sarcasme nous emportent au fil des pages et nous font accepter progressivement la part surnaturelle (qui à la fin est omniprésente) de l'œuvre. 

Une fin riche en rebondissements qui donne envie de se précipiter sur la suite, L'Oeil de la lune.

 

 

Extrait :

"Dans ce bar, personne n'aimait les inconnus. Les inconnus n'apportaient que des problèmes. On ne pouvait pas se fier à eux. Aussi, lorsqu'un homme, vêtu d'une longue cape, capuche rabattue sur la tête, entra et s'assit sur un tabouret de bois au bar, Sanchez eut la certitude qu'il ne ressortirait pas en un seul morceau.

La vingtaine d'habitués attablés cessèrent leur conversation et toisèrent longuement l'homme encapuchonné assis au bar. Sanchez remarqua qu'ils s'étaient également arrêtés de boire. C'était mauvais signe. S'il y avait eu une musique d'ambiance, elle se serait sûrement interrompue dès l'entrée de l'inconnu. Le seul son audible était à présent le bourdonnement continuel du gros ventilateur fixé au plafond."

 

Repost 0
Published by d1livrealautre
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 16:55

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/5/3/9782266125352.jpgLe personnage, Hoden Caufield, est un "fils à papa" exclu de son lycée. Soucieux de la réaction de ses parents, il erre pendant trois jours à New York avant d'avoir enfin le courage de rentrer chez lui. Enchaînant les bars, les boîtes de nuit, les rencontres, les retrouvailles il se fait critique de la ville qui l'entoure.

Authentique figure de l'anti-héros, Holden accumule les défaites sociales et se montre lâche devant sa vie. 

 

Roman de 1951, L'Attrape-coeurs est un classique de la littérature américaine. La familiarité et l'oralité du style d'écriture en font un roman original et phare des années 50. Mais à côté des familiarités, des vulgarités, réside une certaine poésie de l'adolescent rêveur.

L'Attrape-coeurs est par ailleurs un roman expérimental où le personnage ne cesse de se déconstruire en proie à sa solitude. Une solitude pesante partagée avec le lecteur qui devient complice du personnage-narrateur grâce aux nombreuses interpellations et à l'usage du passé composé.

 

Ce roman rappelle ceux de Bret Easton Ellis, où la jeunesse dorée américaine est en pleine déchéance, d'une manière toutefois plus soft chez Salinger. 

Il peut également être rapproché de Hell de Lolita Pille, même si les écritures des deux auteurs sont aux antipodes.

 

 

"Si vous voulez vraiment que je vous dise, alors sûrement la première chose que vous allez demander c'est où je suis né, et à quoi ça a ressemblé, ma saloperie d'enfance, et ce que faisaient mes parents avant de m'avoir, et toutes ces conneries à la David Copperfield, mais j'ai pas envie de raconter ça et tout. Primo, ce genre de trucs ça me rase et secundo mes parents ils auraient chacun une attaque, ou même deux chacun, si je me mettais à baratiner sur leur compte quelque chose d'un peu personnel."

 

 

 

Repost 0
Published by d1livrealautre
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 14:15

4209982313_b7a66deb66.jpgJ'ai découvert cet artiste récemment et une passion est née. D'une part l'idée est très originale mais les dessins sont également magnifiques.

Plus d'oeuvres et d'infos sur son site : http://www.mikestilkey.com/#home.

Repost 0
Published by d1livrealautre
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 12:52

images.jpgUn plaidoyer pour la beauté intérieure ? Oui, mais pas seulement ! La Délicatesse c'est l'histoire de deux romantiques qui finissent, on ne sait pas trop comment d'ailleurs, par se rencontrer, s'apprivoiser et s'aimer. Un histoire d'amour alors ? Non, deux !

Nathalie aime François, François aime Nathalie : une rencontre merveilleuse, féérique entre deux âmes qui filent le parfait amour jusqu'au jour où tout bascule. Nathalie est anéantie, détruite par la mort de François lorsque le destin la conduit à rencontrer Markus, un suédois pas très beau, qui n'a pas une très grande expérience de l'amour et que les femmes font pleurer.

Le titre donne la tonalité du roman : de la délicatesse, voilà ce qui porte ces histoires d'amour qui semblent improbables mais parfaites.

 

L'écriture fine, drôle et originale rend ce roman unique et mémorable et réhausse l'histoire qui, malgré sa fraîcheur, manque un peu de "tonus" et de rythme.

 

Extrait : "Pour lui, Nathalie représentait cette sorte de féminité inaccessible, doublée du fantasme que certains développent à l'endroit de tout supérieur hiérarchique, de tout être en position de les dominer. Elle décida alors de marcher vers lui, de marcher lentement, vraiment lentement. On aurait presque eu le temps de lire un roman pendant cette avancée. Elle ne semblait pas vouloir s'arrêter, si bien qu'elle se retrouva tout près du visage de Markus, si proche que leurs nez se touchèrent. Le Suédois ne respirait plus.     Que lui voulait-elle ?"

     La Délicatesse, David Foenkinos, éd. Gallimard, coll. Folio.

Repost 0
Published by d1livrealautre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de d1livrealautre
  • : Un livre n'est qu'une rencontre passagère dans notre vie mais il peut aussi être un marqueur indélébile. Instagram : cookandread
  • Contact

Texte Libre

Lecture(s) en cours : 

Absolument dé-bor-dée !, Zoé Shepard

Recherche

Liens