Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 16:17

http://www.sonatine-editions.fr/IMG/artoff74.jpg

Ce livre a d'abord été diffusé anonymement sur la toile avant d'être publié en livre.

Tout un mystère plane autour de l'identité de l'auteur qui laisse lui-même supposer dans une interview qu'il serait célèbre... (link)

 

Résumé :

 Habituée du bar de Sanchez, le Tapioca, une bande de criminels et de malfrats d'une petite ville d'Amérique du Sud voit son quotidien chamboulé par l'arrivée du terrible Bourbon Kid,  tueur en série qui dépeuplera très rapidement la ville.

Se met en place alors la quête d'une pierre mystérieuse, l'Œil de la Lune entrecroisée d'une enquête policière visant à retrouver le Kid. Dans cette double quête se croisent tout un panel de personnages très stéréotypés auxquels le lecteur ne manquera pas de s'attacher et que l'auteur n'hésite pas à ridiculiser.

Ce livre est au croisement de plusieurs genres : western, parodie de films d'action, policier, thriller, fantastique et devient ainsi un livre d'une originalité sans précédent.

Le suspense maîtrisé de l'auteur et son sarcasme nous emportent au fil des pages et nous font accepter progressivement la part surnaturelle (qui à la fin est omniprésente) de l'œuvre. 

Une fin riche en rebondissements qui donne envie de se précipiter sur la suite, L'Oeil de la lune.

 

 

Extrait :

"Dans ce bar, personne n'aimait les inconnus. Les inconnus n'apportaient que des problèmes. On ne pouvait pas se fier à eux. Aussi, lorsqu'un homme, vêtu d'une longue cape, capuche rabattue sur la tête, entra et s'assit sur un tabouret de bois au bar, Sanchez eut la certitude qu'il ne ressortirait pas en un seul morceau.

La vingtaine d'habitués attablés cessèrent leur conversation et toisèrent longuement l'homme encapuchonné assis au bar. Sanchez remarqua qu'ils s'étaient également arrêtés de boire. C'était mauvais signe. S'il y avait eu une musique d'ambiance, elle se serait sûrement interrompue dès l'entrée de l'inconnu. Le seul son audible était à présent le bourdonnement continuel du gros ventilateur fixé au plafond."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by d1livrealautre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de d1livrealautre
  • : Un livre n'est qu'une rencontre passagère dans notre vie mais il peut aussi être un marqueur indélébile. Instagram : cookandread
  • Contact

Texte Libre

Lecture(s) en cours : 

Absolument dé-bor-dée !, Zoé Shepard

Recherche

Liens